Australie : A pieds à travers la Tasmanie

Kinga s’est élancée en solo pour 9 jours à travers la Tasmanie sur le balisé « Overland Track » avant d’affronter un vrai « bushwalking » dont le départ n’est accessible que par avion : le « South Coast Track ». 11 jours, de la boue, des sangsues, des serpents, de magnifiques plages désertes et des forêts endémiques. Lionel, occupé à traverser l’Australie à vélo, à rejoint Kinga fin décembre sur la très sauvage « Maria island » et ses nombreux animaux.

OVERLAND TRACK

Tasmanie-27
« Moorland » à perte de vue – De nombreux animaux vivent dans cette végétation y compris des serpents tigres à la morsure mortelle. Attention où l’on met les pieds!! (Record de 12 serpents tigres vus dans une journée)
Tasmanie-30
Un « Black Currawong » ! Voleur acharné de nourriture, il sait ouvrir les zips de nos sacs! Probablement le plus intelligent sur le sentier!
Tasmanie-29
Les fleurs typiques de Tasmanie – toujours la tête a l’envers… (rien à voir avec l’hémisphère sud!)
Tasmanie-26
Les grasslands
Tasmanie-47
Le passage aménagé pour protéger les randonneurs de la boue. Aussi le nombre des visiteurs est limité à 36 par jour sur ce trek. La réservation reste obligatoire.
Tasmanie-37
Arbres torturés par le vent.
Tasmanie-39
Mont Ossa. Plus haute montagne de Tasmanie à 1617m.
Tasmanie-38
Vue de Mont Ossa.
Tasmanie-31
Cathédrale Mountain
Tasmanie-33
Kia Ora Hut – Un refuge non gardé typique de la Tasmanie.
Tasmanie-35
Un marsupiale emblématique de l’Australie : Le wallaby. C’est un Kangourou de petite taille.
Tasmanie-32
Le wallaby est herbivore.
Tasmanie-34
Au niveau de chaque refuge non gardé, une piste d’atterrissage en cas de blessure ou de morsure. Pas de route dans la zone.
Tasmanie-36
Fin de la journée de marche au couché du soleil. C’est le moment préféré des wallabies qui sortent pour manger.
Tasmanie-46
Croisement avant d’entrer la forêt humide.
Tasmanie-40
Passage dans une forêt humide qui regorge d’espèces endémiques comme le « Huon Pine » qui peut atteindre les 40 mètres. Certains spécimens encore en vie, ont dépassé les 2000 ans.
Tasmanie-45
Un visiteur nocturne attiré par l’odeur de la nourriture : le Possum (à ne pas confondre avec l’Opossum qui vivent sur le continent américain). Il ne s’observe que la nuit durant laquelle il recherche sa nourriture, la journée il dort dans les arbres à l’abris du dorénavant très rare Diable de Tasmanie.
Tasmanie-41
Le « labyrinthe ». Kinga ne s’est perdue que 3 fois.
Tasmanie-43
Vue sur l’Acropolis à 1481m.
Tasmanie-49
Le lac Saint-clair (200m de profondeur). En Tasmanie de nombreux lieux portent des noms Français à la suite des passages des explorateurs Freyssinet et Baudin.
Tasmanie-42
Une plante carnivore (Drosera murfetti) originaire de Tasmanie qui piège les insectes à l’aide d’un gel gluant.
Tasmanie-44
Un lézard indique le chemin.
Tasmanie-50
Fin de l’Overland Trek au « Forgotten and shadow  lake »

 

 

 

SOUTH COAST TRACK

Tasmanie-53
Atterrissage « Par-avion » au village isolé de Melaleuca. Pas une route pour rejoindre la côte sud de la Tasmanie.
Tasmanie-54
Parc de « South West National park ». En espérant apercevoir un ornithorynque qui ne se montrera pas.
Tasmanie-55
L’ornithorynque qui peuple la Tasmanie est l’une des cinq espèces de l’ordre des monotrèmes, seul ordre de mammifères qui pond des œufs au lieu de donner naissance à des petits complètement formés (les quatre autres espèces sont des échidnés).
Tasmanie-56
Bivouac sur une plage déserte de la côte sud. Première nuit en attendant l’arrivée de la tempête.
Tasmanie-60
Une autre plante carnivore endémique de Tasmanie du nom de « Utricularia dichotoma ».
Tasmanie-57
La couleur rouge provient d’une rivière qui se déverse dans la mer. Cette coloration qui fait penser au sang est donnée par les tanins présents dans la végétation des forêts humides.
Tasmanie-58
Fin de la tempête. Personne devant, personne derrière.
Tasmanie-66
Partage de la piste avec les « huîtriers à long bec »
Tasmanie-67
Traversée de rivière en bateau. 3 bateaux et 3 aller-retour (quand on oublie pas les rames!) nécessaires pour garantir la présence d’une barque sur chacune des rives pour les personnes qui suivent.
Tasmanie-68
Une rivière chargée en tanin qui se déverse dans la mer.
Tasmanie-71
Vue depuis la tente. Seul au monde.
Tasmanie-69
Rivière traversant la plage pour se déverser dans la mer (un fleuve en francais!)
Tasmanie-61
Jeu du sable avec le vent.
Tasmanie-70
Les nuages épais cèdent au couché du soleil. Bivouac sur la plage.
Tasmanie-63
Table en terrasse pour le petit déjeuner.
Tasmanie-64
Grêle matinale.
Tasmanie-65
Traversée de la « Ironbound range ». 900m de D+/- dans la boue et les racines glissantes. Plusieurs chutes tête en bas.
Tasmanie-72
De la boue jusqu’au genou ou plus… Guêtres et patience obligatoires.
Tasmanie-73
Difficile pour le moral ces journées dans la boue et la végétation envahissante.
Tasmanie-59
Une des traversées de rivière. On retrouve la couleur rouge donnée par les tanins de la végétation. Le cour d’eau parait calme, mais le courant est fort et le niveau élevé. Heureusement il y a une corde!
Tasmanie-74
Un bébé « Pademelon » dans la poche marsupiale de sa mère.
Tasmanie-78
Halo de lumière autour du soleil formé par des nuages de cristaux de glace en suspension dans l’atmosphère.
Tasmanie-77
Yoga matinale pour cette marcheuse naturiste.
Tasmanie-80
Sentier longeant les falaises du bord de mer.
Tasmanie-79
Récompense après plusieurs heures de marche.
Tasmanie-76
Dernier jour sur le South coast Trek.

Tasmanie-75

 

 

 

 

MARIA ISLAND

Cette île est appelé l’arche de Noé de la Tasmanie. En 1970, un programme de sauvegarde a relâché des animaux menacés d’extinctions. En 2013, il a été relâché 28 diables de Tasmanie qui y vivent à l’état sauvage et en bonne santé. Ailleurs, le diable de Tasmanie souffre de tumeurs cancéreuses qui déciment sa population.

Lionel et Kinga se sont retrouvés pour 3 jours de bivouac sauvage et de marche au milieu de ces animaux :

Tasmanie-84
Un Kangourou de Maria Island
Tasmanie-83
Un « Cape barren goose ». La deuxième oie la plus rare au monde!! (on ne connait pas la première) Elle est capable de boire de l’eau salée ce qui explique sa présence sur les îles.
Tasmanie-86
Les kangourous mâles adultes peuvent mesurer jusqu’à 2 mètres et peser plus de 60 kg. Ils peuvent se montrer agressif dans la défense de leur territoire.
Tasmanie-88
Un oiseau qui ne nous à pas donné son nom.
Tasmanie-91
Un Wombat qui fait partie également de la famille des marsupiaux. Son cousin le plus proche est le Koala. Sa poche est orienté à l’envers pour éviter qu’il la remplisse de terre quand il creuse d’immenses galeries!
Tasmanie-94
Un Echidné à nez court en position de défense. Il protège sa tête, la partie vulnérable de son corps sous un tronc d’arbre. Son corps est couvert de piquant y compris son pénis! Ses pattes arrières sont venimeuses.
Tasmanie-97
Mer et rivière.
Tasmanie-98
Une femelle Wombat et son petit.
Tasmanie-99
Un Kookaburra ou martin chasseur d’Australie. Carnivore il peut manger souris, insectes et même serpents. Son chant est caractéristique et fait penser à un rire. Les frères et sœurs participent à l’élevage des nouveaux nées.
Tasmanie-102
Un perroquet du nom de « Yellow-tailed black cockatoo » qui mesure de 55 à 65cm.
Tasmanie-104
Bivouac avec les bateaux.
Tasmanie-105
Lave vaisselle géant après le repas lyophilisé.
Tasmanie-106
Des « forest kangaroo » qui vivent par groupes de 10 en fôret.
Tasmanie-107
Un kangourou plutôt imposant.
Tasmanie-109
Un échidné. Une bonne journée en sous bois a été nécessaire pour réaliser cette photo de ce spécimen. Les Echidnés comme les Ornithorynque sont des mammifères qui font parties de l’ordre des monotrèmes. La femelle pond un œuf à la peau caoutchouteuse qu’elle place aussitôt dans une petite poche abdominale orientée vers l’arrière. Dix jours après avoir été pondu, l’œuf éclot et le petit utilise un diamant placé sur la pointe du museau pour casser la coquille. Le diamant disparaît peu après l’éclosion.
Tasmanie-25
Un marais fleuris.

Tasmanie-21

Tasmanie-20
Notre emplacement privé de bivouac pour 3 jours et 2 nuits.

Tasmanie-19Tasmanie-18

Tasmanie-14
Lychen rouge qui se dépose sur les rochers et donne la couleur typique de côte Tasmanienne.
Tasmanie-13
La « Painted cliff », une eau chargée en oxyde de fer a pénétré par percolation une roche de grès il y a plusieurs millions d’années dans un climat tropical. L’action des vagues et du sel a mis à jour ces formes et couleurs que nous pouvons observer.

Tasmanie-12Tasmanie-11

 

HOBART – MUSÉE DE l’ART ANCIEN ET DU NOUVEAU

Tasmanie-2
Dans les rues de Hobart.
Tasmanie-3
Industrie dans la banlieue de Hobart
Tasmanie-4
Mona – Museum of Old and New Art
Tasmanie-5
Vous reprendrez bien du Thé ? – Mona – Museum of Old and New Art
Tasmanie-6
Machine à excrément – Mona – Museum of Old and New Art
Tasmanie-7
La Fat car, quand on en veut toujours plus… – Mona – Museum of Old and New Art
Tasmanie-8
Mona – Museum of Old and New Art
Tasmanie-9
Mona – Museum of Old and New Art
Tasmanie-10
Mona – Museum of Old and New Art
Tasmanie-81
A la recherche des pierres de serpentinite sur le marché de Salamanca à Hobart.

 

 

 

Rédigé par Lionel Pourchier

Je vous racontes sur ce site mes aventures dans le cadre des deux projets de voyage que j'ai réalisé : "De l'Himalaya à Paris" en solitaire en 2015, et le "Tour des terres du Pacifique" en 2017/2018 avec mon amie Kinga Jakubowska.

un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :